La Belle Noiseuse, de Jacques Rivette

La Belle Noiseuse, de Jacques Rivette — France 1991 — Genre : Beau petit cul.

Avec cette critique, je poursuis ma participation au défi littéraire et cinématographique organisé par « La Bouche à Oreille ». Le principe de celui-ci (dans le cas où vous auriez oublié) consiste à mettre en avant un livre ou bien un film qui parle d’art. Toujours est-il que la dernière fois je vous avais présenté un texte écrit par Honoré de Balzac : Le Chef-d’œuvre inconnu. Aujourd’hui, c’est de ce dernier adapté pour le grand écran par Jacques Rivette dont il va être question.

Lire la suite

Dieu existe, son nom est Petrunya, de Teona Strugar Mitevska

Dieu existe, son nom est Petrunya, de Teona Strugar Mitevska — Macédoine du Nord 2019 — Genre : Les misogynes sont toujours là.

petrunya

L’an dernier, j’avais en quelque sorte poursuivi la thématique du mois de mars (consacrée, comme vous le savez, à la littérature d’Europe centrale et de l’Est) en vous proposant début avril un article sur un film lituanien. J’ai eu l’impression que vous aviez aimé… C’est pourquoi cette année j’ai décidé de procéder de même, avec une critique sur un long-métrage macédonien.

Lire la suite

Une grande fille, de Kantemir Balagov

Une grande fille, de Kantemir Balagov — Russie 2019 — Genre : Femmes fortes.

grandefille

Comme vous le savez très certainement, j’adore le cinéma russe contemporain. Et je ne parle pas de leurs blockbusters du genre fantastique et autres, car ils sont d’une nullité improbable, mais de leurs fabuleux films sociaux. Avec ces derniers, je ne suis pratiquement jamais déçu. J’ai même du mal à comprendre que l’on puisse faire aussi mauvais d’un côté et aussi bon d’un autre.

Lire la suite

L’Héritage des 500 000, de Toshiro Mifune

L’Héritage des 500 000, de Toshiro Mifune — Japon 1963 — Genre : L’or du malheur.

faaaaa

Il y a quinze jours, je vous ai parlé d’un livre japonais. Aujourd’hui, nous restons dans le même pays, sauf que cette fois-ci il va être question d’un film (L’Héritage des 500 000) réalisé en 1963, par Toshiro Mifune.

Lire la suite

La belle, de Arunas Zebriunas

La belle, de Arunas Zebriunas — Lituanie 1969 — Genre : Miroir mon beau miroir, dis-moi qui est la plus belle ?

labelle

Et si je restais en Europe de l’Est, malgré le mois de mars qui vient de se terminer ? Il me semble que c’est une excellente idée et pas seulement, car elle vient de moi, mais rassurez-vous je change – tout de même – de registre, puisque je vais vous présenter, non pas un livre, mais un long-métrage, de 1969, qui nous vient de Lituanie. En avant pour « La belle », du réalisateur Arunas Zebriunas.

Lire la suite

1985, de Yen Tan

1985, de Yen Tan — États-Unis 2018 — Genre : Un dernier au revoir.

1985

Certes, cela fait si longtemps que je ne vous ai pas présenté un long-métrage que je ne me souviens même plus du titre de ce dernier, mais je n’ai pas pour autant abandonné le cinéma. Par conséquent, il était temps que j’y revienne, pour votre plus grand plaisir et le mien, d’autant plus que mon site s’appelle « des livres et des films ».

Lire la suite

L’attentat, de Harry Mulisch

L’attentat, de Harry Mulisch (Actes Sud) — ISBN-13 : 9782742736416 — 280 pages — 8,70 € — Genre : À suivre.

mulischatt

Aujourd’hui, je suis accompagné de Patrice pour une lecture commune. Il va d’ailleurs peut-être y en avoir une autre. Il s’agit d’un livre que je n’aurais sans doute pas lu sans cet exercice et c’est pour cela que j’aime tant les lectures communes. N’oubliez pas d’aller lire la critique de Patrice ici.

Lire la suite