Top 10 des films que personne (ou presque) ne connaît.

top10

Voici le top 10 des films que personne (ou presque) ne connaît. Comme d’habitude, pour cet exercice, je suis accompagné de la fidèle et passionnante Camellia. Pour ce top 10, j’ai essayé de ne parler que des films qui ont moins de 20 ans et dont les réalisateurs ne sont pas très connus, même s’il y en a. Aussi, j’ai voulu représenter, dans ce top, tous les continents. Enfin, cerise sur le gâteau, il y a même un film français dans cette liste. Pour le superbe top de Camellia, cela se passe ici.

(suite…)

L’Histoire officielle, de Luis Puenzo

L’Histoire officielle, de Luis Puenzo — Argentine 1985 — Genre : Bébés partent en vadrouille (à l’insu de leurs pleins grés). ✮✮✮✮

lho

Cela fait bien longtemps que je n’ai pas parlé de cinéma sur mon blog. Je ne sais pas vous, mais moi, cela commençait à me manquer un peu… Et puis avec un site qui s’appelle : « des livres et des films », il faut bien en passer parfois par des films. Toujours est-il qu’aujourd’hui je vais vous parler d’un film argentin et cela tombe bien, car je n’ai jamais parlé du cinéma argentin sur mon site.

(suite…)

Nahid, de Ida Panahandeh

Nahid, de Ida Panahandeh — Iran 2012 — Genre : Je t’aime moi non plus. ✮✮✮✮

nahid

La dernière fois je vous ai parlé d’un film espagnol et cette fois-ci nous partons en Iran. Je connais très peu le cinéma iranien, mais je dois dire qu’à chaque fois qu’une de leurs réalisations franchit nos frontières, je suis agréablement surpris. Il y a certes quelques ratés, mais la plupart du temps j’aime les films que les Iraniens nous proposent, car à travers des sujets divers et variés nous apprenons à mieux connaître ce pays et cette société si éloignée de la nôtre…

(suite…)

Blancanieves, de Pablo Berger

Blancanieves, de Pablo Berger — Espagne 2012 — Genre : Blanche neige. ✮✮✮✮✮

Je m’aperçois n’avoir pas parlé, jusqu’ici, du cinéma espagnol sur mon blog. Pourtant, j’aime beaucoup leur production surtout contemporaine que je connais, pour une fois, bien mieux que les classiques. Aussi, afin de réparer cette injustice, j’ai décidé de vous présenter un film espagnol que j’ai découvert très récemment alors qu’il est sorti en 2012. Il s’agit d’un film qui me semble méconnu alors qu’il mériterait d’être découvert. Mais trêve de bavardage…

(suite…)

Meurtre à Yoshiwara, de Tomu Uchida

Meurtre à Yoshiwara, de Tomu Uchida — Japon 1960 — Genre : Délit de sale gueule. ✮✮✮✮

yoshiwara

Comme pour la littérature japonaise, cela fait un certain temps déjà que je ne vous ai pas parlé de films japonais. Il me semble que cela vous a manqué un peu. Non ? Toujours est-il que j’espère vous faire plaisir avec ce billet sur un film japonais des années 60. Il s’agit encore une fois d’un classique qui mérite d’être découvert ou bien redécouvert. Assez de bla-bla, venons-en à l’essentiel…

(suite…)

Top 10 des films qui m’ont ému

top10

Me voici de retour avec un top 10 cinémas. Cette fois-ci c’est Camellia qui a choisi le thème. Ainsi, avec Camellia nous allons parler des 10 films qui nous ont le plus émus. Eh oui, il m’arrive aussi comme tout le monde, parfois, d’être ému par une œuvre cinématographique. Comme à chaque fois, j’ai peur d’oublier des titres à cause de ma mémoire défaillante, mais il me semble que l’essentiel y est. N’oubliez pas d’aller voir la superbe liste de Camellia (qui va publier demain au plus tard).

(suite…)

L’Idiot !, de Youri Bykov

L’Idiot !, de Youri Bykov — Russie 2014 — Genre : Petite deviendra grande. ✮✮✮✮

idiot

Étrangement, je ne vous ai jamais parlé de films russes sur mon site, alors que pourtant la production cinématographique contemporaine de ce pays est très intéressante. Enfin, tel est le cas des réalisations russes qui franchissent nos frontières. Je vais donc vous parler d’un film sorti en 2014, mais vu, pour ma part, il y a quelques jours. Je reviendrai sans doute un jour sur le cinéma classique russe, mais, une fois n’est pas coutume, je commence par le contemporain…

(suite…)