Le dernier loup, de László Krasznahorkai

Le dernier loup, de László Krasznahorkai (Cambourakis) — ISBN-13 : 9782366244427 — 71 pages — 15 € — Genre : Mon confident le barman.

louplpup

C’est désormais ainsi, à chaque fois qu’un nouveau texte de l’auteur hongrois László Krasznahorkai sort, je me précipite dessus. Ainsi, il est tout naturel que je vous parle de son dernier roman, d’autant plus que par certains aspects, il me rappelle « Guerre & guerre » le chef-d’œuvre de László Krasznahorkai.

Lire la suite

Rentrée Littéraire 2019

image.png

La rentrée littéraire approche. L’an dernier je vous avais conseillé six livres parmi tous ceux qui sont sortis et il y en a eu un sacré paquet. Je me suis d’ailleurs écouté, puisque j’avais lu cinq de mes six propositions. Que voulez-vous, on n’est jamais mieux servi que par soi même. Cette année, j’ai décidé de recommencer l’exercice, même si je ne suis pas vraiment adepte de cette fameuse rentrée littéraire…

Lire la suite

Guerre & Guerre, de László Krasznahorkai

Guerre & Guerre, de László Krasznahorkai (Cambourakis) — ISBN-13 : 9782366240610 — 280 pages — 24 € — Genre : Tourni tournicoti Tourni tournicoton.

g&g

László Krasznahorkai est un écrivain hongrois dont j’entends parler depuis maintenant quelque temps déjà. Il s’agit d’un auteur qui m’a entre autres été conseillé par Ingannmic et que je suis heureux d’enfin connaître. Mais de quoi parle : « Guerre & Guerre » ? C’est ce que nous allons voir tout de suite…

Lire la suite

Top 25 des maisons d’édition

editi

Lorsqu’un livre nous a émerveillés ou bien agacés, c’est toujours grâce à un triumvirat composé de l’écrivain, du libraire et de la maison d’édition. Et c’est de ce dernier que je souhaite vous parler aujourd’hui…

Lire la suite

Les boîtes, de Istvan Orkeny

Les boîtes, de Istvan Orkény (CAMBOURAKIS) — ISBN-13 : 9782916589282 — 148 pages — 11,20 € — Genre : Invité surprise. ✮✮✮✮

istvan

Ralph Waldo Emerson disait : « La présence d’esprit s’invite partout, et élimine toutes les différences. » Aussi, dans le roman « Les boîtes » de Istvan Orkény, la citation que je donne de Ralph Window Emerson prend tout son sens. Malgré la guerre qui fait rage, la famille Tót vit des jours paisibles dans une petite bourgade hongroise épargnée par les conflits. Certes, le fils aîné est au front, mais la situation de ce dernier est sur le point de drastiquement s’améliorer, c’est ce que pense sa famille.

Lire la suite