The Painted Bird, de Vaclav Marhoul

The Painted Bird, de Vaclav Marhoul — République Tchèque 2019 — Genre : Au pays de Borat, l’humour en moins.

painted

J’ai toujours eu envie de vous parler d’un film tchèque sur mon blog, mais l’occasion ne s’est jamais présentée, même si j’en ai vu plusieurs. Et des bons ! D’ailleurs, il n’y a pas très longtemps (après l’avoir revu) j’ai souhaité vous soumettre une critique sur la surprenante (et non moins fantastique) réalisation de Jaromil Jires, à savoir : « Valérie au pays des merveilles ». Pourtant, je ne me suis pas lancé, c’est que parfois je suis feignant. Aussi, avec la découverte du dernier long-métrage de Vaclav Marhoul, je ne pouvais plus reculer.

Lire la suite

Une grande fille, de Kantemir Balagov

Une grande fille, de Kantemir Balagov — Russie 2019 — Genre : Femmes fortes.

grandefille

Comme vous le savez très certainement, j’adore le cinéma russe contemporain. Et je ne parle pas de leurs blockbusters du genre fantastique et autres, car ils sont d’une nullité improbable, mais de leurs fabuleux films sociaux. Avec ces derniers, je ne suis pratiquement jamais déçu. J’ai même du mal à comprendre que l’on puisse faire aussi mauvais d’un côté et aussi bon d’un autre.

Lire la suite

La belle, de Arunas Zebriunas

La belle, de Arunas Zebriunas — Lituanie 1969 — Genre : Miroir mon beau miroir, dis-moi qui est la plus belle ?

labelle

Et si je restais en Europe de l’Est, malgré le mois de mars qui vient de se terminer ? Il me semble que c’est une excellente idée et pas seulement, car elle vient de moi, mais rassurez-vous je change – tout de même – de registre, puisque je vais vous présenter, non pas un livre, mais un long-métrage, de 1969, qui nous vient de Lituanie. En avant pour « La belle », du réalisateur Arunas Zebriunas.

Lire la suite

Paris la blanche, de Lidia Leber Terki

Paris la blanche, de Lidia Leber Terki — France 2017 — Genre : Seul comme un chien.

pblan

Aujourd’hui je vais vous parler d’un film français sorti en 2017. « Paris la blanche » est par ailleurs le titre du premier long métrage de la réalisatrice Lidia Leber Terki. Cette dernière est aussi l’auteur de deux documentaires que je ne connais pas. Sans transition, en avant pour la description du film…

Lire la suite

Une famille heureuse, de Nana Ekvtimishvili

Une famille heureuse, de Nana Ekvtimishvili — Géorgie 2017 — Genre : En avoir plein le cul.

faheu

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un film géorgien intitulé « Une famille heureuse ». J’ai d’ailleurs hésité entre ce dernier et « Depuis qu’Otar est parti ». La Géorgie est un pays qui nous propose régulièrement des films très intéressants. Aussi, j’ai décidé qu’il était grand temps de vous parler d’un long-métrage venant de ce pays éloigné et très peu connu en France.

Lire la suite

Dans la forêt, de Gilles Marchand

Dans la forêt, de Gilles Marchand — France 2017 — Genre : Une maison dans les bois (qui n’est pas celle d’’vy).

foret

« Dans la forêt » est le titre du troisième long-métrage du réalisateur français Gilles Marchand. Ce dernier, âgé de 54 ans, n’a d’ailleurs que trois films à son actif (il en réalise environ un tous les sept ans), mais comme vous le savez ce n’est pas la quantité qui compte…

Lire la suite

Le disciple, de Kirill Serebrennikov

Le disciple, de Kirill Serebrennikov — Russie 2016 — Genre : Dieu est grand.

disci

En dehors de mes extraordinaires tops 10, cela fait bien longtemps que je ne vous ai pas parlé de cinéma. Ça commençait à me manquer (et vous aussi, j’en suis certain), mais aucun film de mon quotidien ne m’inspirait jusqu’à ce que je tombe sur ce long-métrage russe de 2016.

Lire la suite