Rentrée Littéraire 2020

rl2017

Cette année la rentrée littéraire a un goût différent. L’ambiance ne semble pas vraiment être à la fête, mais je n’ai pas hésité à vous proposer, comme je le fais maintenant depuis quelque temps, mes conseils. Toujours est-il que les livres ci-dessous vont très probablement rejoindre ma bibliothèque.

Sans plus attendre, voici les titres que vous attendez tous. J’ai retranscrit pour chacun d’eux le résumé de l’éditeur.

#_1 La Révolution à venir Les Assemblées populaires et la promesse de la démocratie directe, de Murray Bookchin aux éditions AgonE.
« De nos jours, la politique se résume à une course aux mandats électoraux, où des partis hiérarchisés et bureaucratiques se battent à grands coups de programmes de “justice sociale” ineptes qu’ils brandissent à chaque campagne pour capter un “électorat” quelconque. Une fois aux affaires, leurs programmes dégénèrent en autant de “compromis”. À cet égard, la plupart des partis verts d’Europe n’ont été que marginalement différents des partis parlementaires traditionnels. »

#_2 Dictature 2.0 Quand la Chine surveille son peuple (et demain le monde), de Kai Strittmatter aux éditions Tallandier.
« Dans un livre choc, Kai Strittmatter nous propulse au cœur d’une Chine contemporaine digne d’Orwell. Cette Chine-là veut remodeler l’ordre international à son image. Les démocraties occidentales doivent réagir et y faire face avec lucidité. »

#_3 Distance, de Ivan Vladislavic aux éditions Zoe.
« Branko sait comment on embrasse les filles, rêve de gagner le Tour de France et aime fouiller dans les affaires de son petit frère Joe. Qui, lui, joue aux billes, invente des langages farfelus et rassemble dans des albums les coupures de journaux qu’il lit sur son idole, Mohamed Ali. Même si, dans cette famille sud-africaine blanche des années 1970, leur père refuse d’appeler le mythique boxeur autrement que Cassius Clay. »

#_4 Rendez-vous au paradis, de Mercedes Deambrosis aux éditions du chemin de fer.
« A-t-on déjà dit avec autant de franchise qu’on avait le droit de ne pas aimer sa mère, même quand la société nous impose d’être une “bonne fille” ? Rendez-vous au paradis alterne le récit des derniers jours de la mère de Mercedes Deambrosis à l’hôpital de Marseille et le “roman” d’une jeune fille, Guri, dans l’Espagne franquiste. »

#_5 Le Deuil de la littérature, de Baptiste Dericquebourg aux éditions Allia.
« L’institution universitaire est aujourd’hui devenue une gigantesque machine, dont la finalité demeure de plus en plus obscure. La faute aux méthodologies d’ensei­gnement, peu soucieuses d’éveiller une véritable conscience critique chez l’étudiant. Derrière le culte de la “Grande littérature” et de la “Grande philosophie”, ne demeurent plus que de fausses écoles, de faux débats ; des querelles fictives opposant des chercheurs seulement soucieux de subsister dans une institution rouillée. »

#_6 Si la mort t’a pris quelque chose rends-le. Le livre de Carl, de Naja Marie Aidt aux éditions do.
« C’est à la fois un récit sobre de la vie après la perte d’un enfant — la façon dont le chagrin change le rapport à la réalité, aux proches, au temps — et une exploration de la puissance de la langue et de la littérature, à partir de nombreux textes qui évoquent le deuil, la perte et l’amour. »

#_7 Le Maître et Marguerite (nouvelle traduction), Mikhaïl Boulgagov aux éditions inculte.
« Moscou, années 1930, le stalinisme est tout puissant, l’austérité ronge la vie et les âmes, les artistes sont devenus serviles et l’athéisme est proclamé par l’État. C’est dans ce contexte que le diable décide d’apparaître et de semer la pagaille, bouleversant les notions de bien, de mal, de vrai, de faux, jusqu’à rendre fous ceux qu’il croise. »

#_8 Le Santal et les Cannibales Mémoires des îles Fidji, de William Lockerby aux Anacharsis.
« En 1808, William Lockerby, aventurier écossais, parvenait aux îles Fidji, où l’on avait récemment découvert un bois de santal de qualité supérieure vendu une fortune sur le marché chinois. Abandonné par son équipage parmi les « cannibales », le marin raconte dans ses mémoires comment il parvint à s’extirper de la brutalité ahurissante de ces premiers contacts au cœur du Pacifique. »

Qu’en pensez-vous ? Merci de m’avoir lu.

32 réflexions sur “Rentrée Littéraire 2020

  1. Les deux premiers livres de la liste sont des essais politiques ? Pas trop friande de ce genre même si les thèmes sont intéressants.
    Tous les autres livres de ta liste me plaisent et me tentent, c’est un grand dilemme 🙂 J’attends donc tes futurs articles pour me décider !

    Aimé par 1 personne

  2. Les deux premiers livres de la liste sont des essais politiques ? Pas trop friande de ce genre même si les thèmes sont intéressants.
    Tous les autres livres de ta liste me plaisent et me tentent, c’est un grand dilemme 🙂 J’attends donc tes futurs articles pour me décider !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s