Le disciple, de Kirill Serebrennikov

Le disciple, de Kirill Serebrennikov — Russie 2016 — Genre : Dieu est grand.

disci

En dehors de mes extraordinaires tops 10, cela fait bien longtemps que je ne vous ai pas parlé de cinéma. Ça commençait à me manquer (et vous aussi, j’en suis certain), mais aucun film de mon quotidien ne m’inspirait jusqu’à ce que je tombe sur ce long-métrage russe de 2016.

« Le disciple » est un long-métrage russe réalisé, comme je le disais en 2016, par Kirill Serebrennikov. Le film débute sur une banale dispute entre une mère et son fils adolescent. L’objet du conflit est anodin. En effet, le jeune de 16 ans refuse d’aller à la piscine avec le reste de sa classe. Sa mère veut savoir pourquoi, mais le gamin ne sait que répondre et il finit par expliquer qu’il refusait d’aller à la piscine à cause de ses convictions religieuses. La pauvre mère n’en croit pas ses oreilles et ne peut se retenir d’un fou rire. Très vite, le jeune Veniamin bascule dans la folie religieuse, dans ce qu’elle a de plus pervers. Voir de jeunes femmes en bikini, c’est interdit, c’est écrit dans la Bible et c’est par conséquent vrai. Alors pourquoi l’école autorise-t-elle ce type d’activité scolaire mixte ? Veniamin est convoqué chez la directrice et celui-ci débarque la Bible à la main et des citations plein la tête. Au final, Veniamin ressort de cet entretien plus convaincu que jamais, tandis que la directrice commence à douter. Le gamin a peut-être raison pour les bikinis ? Et pourquoi pas, aussi, pour tout le reste ? Veniamin prend de plus en plus d’assurance, d’autant plus que les adultes qui lui font face sont faibles et indécis.

maxresdefault

Aussi, Veniamin se radicalise, il cite les passages de la Bible par cœur, tout le monde en prend pour son grade, même le pop orthodoxe. Ce dernier ne sait pas non plus comment se positionner et il préférera prendre le jeune adolescent sous son aile plutôt que d’essayer de le raisonner ou bien de le contrer. Tout le monde se rend plus ou moins compte que Veniamin devient une sorte de fou de Dieu, mais la plupart des gens sont croyants et personne n’ose critiquer le jeune adolescent, car ce serait critiqué Dieu et la religion orthodoxe. Seule une jeune professeure, aux méthodes d’enseignement moderne, tentera de faire reprendre les esprits à son étudiant charismatique. Cette enseignante fera appel à la raison et à la science pour convaincre le jeune Veniamin.

LeDisciple_4

Je ne sais pas si mon petit synopsis a réussi à vous donner un peu envie de voir ce film, mais sachez qu’il est excellent à plus d’un titre. Voir cet adolescent de 16 ans tourner la tête des adultes qui l’entourent peut sembler surréaliste, mais je trouve l’histoire extrêmement réaliste et vraiment très bien ficelée. Pour moi, il n’y a aucune fausse note, je considère que ce film pourrait être inspiré d’une histoire vraie. La tension monte crescendo et l’histoire finit par devenir kafkaïenne. Le film est troublant. Il nous trouble, car il nous interpelle en nous faisant voir comment une personne, ou plutôt (devrais-je dire) un groupe de personnes, se transforme littéralement en un enfant apeuré par Dieu le père à cause de la religion. Le corps professoral est complètement démuni, il se laisse peu à peu convaincre par l’adolescent. Personne ne veut critiquer Veniamin, car personne ne veut s’entendre dire qu’il est un mécréant. Par conséquent, on flanche, on renonce à ce qu’on est, on démissionne intellectuellement, on déraisonne complètement et l’on finit par se faire enfermer. D’ailleurs, Veniamin se laisse aussi enfermé dans ses soi-disant convictions religieuses, alors qu’elles ne sont que mensongères. Difficile pour Veniamin de faire marche arrière, alors celui-ci finit par croire à ses inepties. C’est comme ça que j’ai compris le film même si le réalisateur russe ne donne aucune explication, il laisse planer le mystère et c’est ce qui m’a plus. Je termine en disant que les acteurs sont tous excellents et plus particulièrement l’actrice qui joue le rôle de la seule enseignante qui raisonne encore.

Qu’en pensez-vous ? Merci de m’avoir lu.

(10 commentaires)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s