Top 10 nouveau western : de 2000 à nos jours

top10

Voici le dernier top 10 de l’année, car nous serons très probablement de retour en 2018. En attendant, je vous invite à aller voir le classement de Camellia et de Princecranoir, mais n’oubliez pas de revenir lire mon top 10 nouveau western.

Le western est un genre qui se renouvelle régulièrement et que je redécouvre avec grand plaisir, car j’ai eu une période où je ne pouvais plus en voir un. Toujours est-il que ces 20 dernières années j’ai pu voir des westerns extrêmement intéressants, parfois violents, parfois étranges, parfois bien différents de ce que l’on pense connaître de ce genre. Non, le western n’est pas mort, bien au contraire… D’ailleurs, je vais essayer de ne vous parler que des westerns qui s’éloignent des réalisations classiques du genre. Voici mon top 10 :

#_1 L’Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford, de Andrew Dominik (2007)
Tout le monde connaît l’histoire de Jesse James et de Robert Ford, mais jamais cette histoire n’a été racontée comme dans ce film, un film à la fois lent et envoûtant. J’adore !

#_2 Le Bon, la brute et le cinglé, de Jee-Woon Kim (2008)
Ce western coréen est complètement déjanté, l’image y est splendide, le scénario n’est pas celui qui semble être (malgré les références nombreuses aux classiques du genre). Il s’agit d’un western vraiment extraordinaire.

#_3 True Grit, de Ethan et Joel Coen (2011)
Ce western fait partie des rares remakes, tous genres confondus, qui sont meilleurs que l’original et par conséquent je ne pouvais décidément pas ne pas proposer ce film dans mon top.

#_4 Django Unchained, de Quentin Tarantino (2013)
Tout le monde doit connaître ce western, alors je ne vais pas en dire grand-chose à part qu’il faut le voir. Il s’agit d’un western extrêmement inventif, c’est d’ailleurs l’un des meilleurs films de Quentin Tarantino depuis Jackie Brown.

#_5 Shérif Jackson, de Logan Miller (2013)
Un western dans lequel le rôle principal est tenu par une femme, c’est extrêmement rare… Dans ce western, très prenant, nous suivons le parcours d’une ancienne prostituée qui tire plus vite que son ombre…

#_6 The Dark Valley, de Andreas Prochaska (2015)
Qui a déjà entendu parler du droit de cuissage ? À l’aide de ce western autrichien, vous saurez tous ce que c’est… Le western est prenant, âpre, sombre, et avec une bande-son extrêmement intéressante.

#_7 Slow West, de John Maclean (2015)
Pour ce western britannique, nous suivons le parcours d’un jeune homme de 16 ans parti à la recherche de son amour… C’est vraiment un film à voir.

#_8 Dogs, de Bogdan Mirica – (2016)
Ce film roumain n’est pas au sens strict du terme un western. Effectivement, l’action de celui-ci se déroule de nos jours. Cependant, la poussière, la chaleur et les grands espaces quasi désertiques sont bel et bien présents.

#_9 Bone Tomahawk, de S. Craig Zahler (2016)
Voici un western horrifique, il s’agit d’un film qui mélange le genre western et épouvante, c’est un film particulier, mais un film très efficace.

#_10 Brimstone, de Martin Koolhoven (2017)
Voici un western néerlandais extrêmement violent, il est d’ailleurs interdit aux moins de 16 ans, c’est un western violent, certes, mais aussi un peu malsain il me semble. Toujours est-il que malgré la mauvaise presse, j’ai trouvé ce western très intéressant.

Comme vous pouvez le voir, le western n’est pas seulement produit par des studios américains. Effectivement, pour ce petit tour d’horizon des nouveaux westerns, nous sommes allées en Corée, aux Pays-Bas, en Angleterre, en Autriche, en Roumanie et bien entendues aux États-Unis.

Qu’en pensez-vous ? Merci de m’avoir lu.

(28 commentaires)

  1. Les classements ne sont jamais parfaits, car les évaluations, malgré toute la bonne volonté que l’on peut y mettre, sont toujours un peu subjectives. Je constate cependant que ce classement est assez pertinent, au regard des souvenirs de tous les westerns que j’ai visionnés depuis ces dernières dix-sept années.

    Aimé par 2 people

      1. Je ne l’ai pas vu … snifff! les autres non plus!
        mais je m’en vais de ce pas le récuperer… en plus il y a Song Kang-ho que j’adore…
        sinon en western italien il y aussi :
        – Django ,le vrai, de Sergio Corbucci (avec Franco Nero!)
        – Le Grand Silence , de Corbucci (avec Trintignant)
        – Keoma, de Enzo Castellari (avec Franco Nero!)
        – El Chuncho, de Damiano Damiani (avec Gian Maria Volonte !, celui e pour une poingnée de dollars de plus)
        même si ce ne sont pas des chefd’oeuvre comme les Leone, c’est au moins des westerns atypiques!!!

        Aimé par 2 people

  2. Chouette liste ! on dirait un avis de recherche pour chasseurs de prime (manque la mention « reward ») 🙂

    Comme tu le sais, chez moi les Hateful Eight » ont flingué « Django unchained » pour prendre sa place. 😉

    Parmi tous ceux que tu cites (et que je n’ai pas vus), c’est « Bone Tomahawk » qui me tente le plus. Peut-être à cause de Kurt Russell au générique d’ailleurs. 😉

    Aimé par 1 personne

  3. tu dis :  » j’ai eu une période où je ne pouvais plus en voir un »
    moi c’est surtout lorsque j’ai découvert Sergio Léone que je ne pouvais plus en voir un (un western classique)…
    mais ça a changé avec les Westerns modernes atypiques… le phénix…

    Aimé par 1 personne

  4. Dans la série western hors des states, je me souvient d’un western canado-allemand, Gold, 2013, de Thomas Arslan avec Nina Hoss qui verrait bien une place dans ce genre de top 10.

    Et The Dark Valley, bon choix. Un western dans les Alpes, l’air est plus pur, moins de poussière, plus de neige (quoique avec Tanrantino, la neige a maintenant sa place dans les western)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s