Rentrée Littéraire 2017

rl2017

Comme vous vous en êtes probablement rendu compte, je ne suis pas particulièrement intéressé par le phénomène de la rentrée littéraire, mais pas non plus complètement désintéressé. Je regarde ça d’un œil distant, notent les titres des livres qui m’intéressent et les lis à mon rythme, en fonction de mes envies et humeurs, parfois plusieurs années après leur publication.

Malgré tout, j’ai décidé de vous proposer une très petite liste des titres que je pense acheter un jour ou l’autre… Certes, il s’agit de livres que je n’ai pas encore lus, mais je pense que ma sélection peut vous intéresser. Par conséquent, je ne pourrai vous dire si tel ou tel livre est bon ou pas, mais simplement qu’un jour ou l’autre, ils passeront par moi.

#_ 1 Sur l’écriture, de Charles Bukowski aux éditions Au Diable Vauvert
Résumé de l’éditeur : Une anthologie de textes inédits sur l’écriture, le quotidien d’une véritable légende américaine, icône de la contre-culture. Ces lettres aux éditeurs, directeurs de revues, amis et confrères écrivains pour la première fois publiées, dessinent un portrait intime du grand poète tour à tour poignant, glacial, iconoclaste et souvent hilarant. On y découvre le rapport inquiet au travail, l’érudition littéraire, mais aussi le mordant, l’intransigeance de celui qui a donné voix aux opprimés et dépravés de la société, dans des phrases mémorables ponctuées de moments de grâce.

#_ 2 Soleil couchant, de Dazai Osamu aux éditions Les Belles Lettres
Résumé de l’éditeur : Un roman sur la déchéance d’une famille japonaise après la Seconde Guerre Mondiale, recluse dans le passé et le silence des montagnes.

#_ 3 Un conte de deux villes, de Charles Dickens aux éditions L’Arbre Vengeur
Résumé de l’éditeur : Écrivain horrifié par l’injustice, Charles Dickens ne cachait pas sa fascination pour la Révolution française, cette utopie devenue folie meurtrière. Elle est au cœur de ce grand roman qui emporte le lecteur entre Londres, où se détache dans le ciel gris une tour infâme, et Paris, où s’élève une sombre forteresse.

#_ 4 Vulnérables, de Richard Krawiec aux éditions Tusitala
Résumé de l’éditeur : Partant de cette simple histoire de cambriolage, Richard Krawiec met le doigt où ça fait mal, et décompose méticuleusement les secrets troubles et les terreurs enfouies d’une famille moyenne américaine. Une plongée dans les entrailles sombres d’un pays renfermé sur lui-même, gangrené par la paranoïa et rongé par le malaise.

#_ 5 The Only Ones, de Carola Dibbell aux éditions Le Nouvel Attila
Résumé de l’éditeur : Dans une Amérique ravagée par les pandémies, Moïra est « the only one », immunisée contre toutes les maladies mortelles… Pauvre, analphabète, elle survit sur les docks du Queens en vendant des bouts de son corps à ceux assez riches pour payer, qui espèrent ainsi se protéger des épidémies à leur tour…

#_ 6 Mon Étincelle, de Ali Zamir aux éditions Le Tripode
Résumé de l’éditeur : Étincelle est une jeune fille qui se retrouve à bord d’un avion qui relie deux îles de son pays, les Comores. Prise dans les turbulences du vol, et tenaillée entre deux liaisons amoureuses, elle va se remémorer certaines des histoires que lui contait sa mère, à commencer par celle, somptueuse et tragique, qui devait un jour lui donner naissance.

Qu’en pensez-vous ? Merci de m’avoir lu.

(31 commentaires)

  1. Mais du coup c’est une réédition pour Dickens? Je n’ai pas encore lu ce roman mais aimant beaucoup ce cher Charlie je pense que je vais me pencher dessus. Je ne suis pas non plus fan de la rentrée littéraire, l’aspect commercial dans l’univers du livre me rebute un peu, ce qui est paradoxal puisque c’est plutôt cool de mettre en avant la littérature. Mais plus que le cinéma je crois qu’à mes yeux un roman est sacré et qu’il ne doit être défini par aucune pensée monétaire…

    Aimé par 2 people

  2. Haaa la rentrée littéraire…. Attention à l’overdose ! Cet événement me fait grincer des dents bien que je m’y intéresse un minimum. Business is business. Cette année j’ai prévu d’en lire environ 5. S’il y en a d’autres qui me donnent envie j’attendrai l’année prochaine…

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai entendu beaucoup de bien sur le Krawiec (je ne connais pas cet auteur, j’avais noté sont titre « Dandy », mais je ne l’ai pas encore lu. Ta liste est très variée, en tous cas. J’ai noté quelques titres moi aussi (notamment le dernier Gaëlle Nohant, et le Colson Whitehead, qui fait fureur…), mais comme toi, je les lirai quand j’en aurais envie !!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s