Ex-libris

exlibris

Voici un article un peu différent aujourd’hui, puisqu’il s’agit de vous présenter une artiste, Morgane Rospars, qui a beaucoup de talent. Vous devez vous demander pourquoi diable je vous parle d’une artiste sur mon site, alors que celui-ci est consacré aux critiques littéraires et cinématographiques ? Tout simplement parce que Morgane s’est spécialisée dans la réalisation d’ex-libris !

Un ex-libris est, je le rappelle, une vignette artistique, collée ou bien tamponnée à l’intérieur d’un livre, mentionnant le nom du propriétaire, et éventuellement ses armes, ou sa devise. Je n’ai pas de sang bleu alors je n’ai pas d’armes ni de devises, mais je possède bien un prénom et même un nom. Il fut un temps où tous les écrivains, personnalités, bibliophiles, mégalomanes, narcissiques, etc., possédaient leur ex-libris et même si cette pratique s’est un peu perdue avec le temps, j’ai toujours aimé cet art. De plus, comme le dit Morgane sur son site : « Vous adorez, que dis-je ! Vous DÉVOREZ les livres et vous avez une envie, une idée qui vous représente tout particulièrement et souhaitez en faire votre griffe, singulière et personnelle. Vous avez donc toujours rêvé d’un ex-libris sur-mesure et tenez bon, vous y êtes presque. Pour ce faire, nous pourrons échanger directement et je créerai votre ex-libris selon vos recommandations et vos envies. »

Forcément, il m’en fallait un et de préférence un ex-libris sur mesure ! Et c’est là qu’est intervenue Morgane. Après avoir passé commande sur son site (https://morganerospars.com), nous avons échangé quelques e-mails avant d’arriver au dessin que je voulais. Dans mon cas, j’ai eu l’impression que c’est allé assez vite, car j’avais une idée bien précise de ce que je souhaitais, mais je parle sous couvert de Morgane. De plus, j’ai pris l’initiative de lui envoyer (par e-mail) de nombreuses photos afin de mieux lui faire comprendre ce que je désirais, mais comme vous le savez je ne suis jamais à court d’excellentes idées. Toujours est-il qu’après quelques échanges et essais, le dessin que je voulais est apparu… Et je recevais enfin mon tampon avec son encreur noir dans une petite boîte cartonnée.

De plus, Morgane propose également une sélection d’ex-libris en édition limitée à cinq exemplaires. Vous trouverez sur son site un large choix de dessins rangés par collections et vous n’aurez plus qu’à indiquer votre nom et prénom. N’hésitez pas à aller regarder ses réalisations ici. Mais, sans plus attendre, voici mon entretien avec Morgane Rospars. Et aussi mon ex-liris :

ex-libris

Bonjour Morgane, peut-être pourriez-vous commencer par vous présenter ? Merci.

Bonjour Goran et merci de l’intérêt que vous portez à mon travail 🙂
Je dessine depuis toujours, même si j’ai un temps délaissé cette activité. J’étais à l’époque graphiste d’une marque de mode à Paris. J’ai gardé durant presque 5 ans ce job qui ne me laissait plus beaucoup de temps pour dessiner. J’avais un peu perdu la main, bon an mal an, j’avais du mal à m’y remettre pour ne plus dessiner ou presque. J’ai adoré ce métier passionnant où l’on peut travailler les papiers, les techniques d’impression, un vrai savoir-faire à la fois technique et artistique. Et puis j’en ai eu assez, j’avais fait le tour de la question alors j’ai tout plaqué. Je me suis mise à mon compte, ce qui m’a apporté une vraie diversité dans les projets. Je me suis replongée dans le dessin et en décembre 2014 j’ai ouvert une page Facebook pour présenter mes créations d’ex-libris, ce n’était pour moi qu’une petite activité artistique en plus de mon travail de free-lance, mais c’était le début d’un projet qui a rapidement rencontré un succès, discret mais suffisant, pour aujourd’hui dépasser réellement mes attente. Vous n’imaginez pas à quel point c’est à la fois agréable et surprenant de voir que les gens apprécient votre travail et achètent vos dessins. Ça m’a redonné confiance en mon trait et je me suis rendue compte que je pouvais dessiner tout ce qui me passait par la tête sans trop me demander si ça avait du sens ou si ça allait plaire. J’avais connu trop de contraintes dans mon ancien job pour continuer à m’en imposer sur ce projet. Plus besoin de me soucier comment ma création allait être perçue, j’avais la liberté de faire ce que je voulais, dingue non ?

Comment vous est venue l’idée de vous spécialiser dans la réalisation des ex-libris ? Je suis intrigué…

Tout simplement en dessinant un ex-libris pour mon ami ! Il dévore les livres, il est passionné de littérature, Pasolini, Bolaño, Vollmann, McCarthy, Krasznahorkai… Pour son anniversaire je me suis dit qu’un ex-libris était une chouette idée. Sa réaction et celles de nos amis ont été tellement touchantes que petit à petit l’idée a germé. S’ils avaient trouvé ça cool, pourquoi pas les autres ? J’aime lire et j’adore les livres. Je me demande même si je ne préfère pas l’objet aux histoires qu’ils contiennent.

J’ai eu l’impression que ma demande d’ex-libris sur mesure a été rapidement assimilée… Cela se passe-t-il toujours ainsi ? Ou bien certaines demandes sont bien plus difficiles à cerner ?

Votre demande était précise, ce qui facilite le travail, mais elle contenait beaucoup d’éléments, ce qui peut parfois être complexe. Il arrive que certains clients souhaitent marier plusieurs idées en complète opposition qui devraient presque faire l’objet de 2 ex-libris différents. Mais au final c’est cette antinomie qui rend la création poétique juste en associant des choses qui n’ont rien à voir. Mais globalement ça va assez vite avec tous mes clients, je n’ai eu que 2 ou 3 cas plus compliqués, plus longs. Après c’est le jeu, l’intérêt du sur-mesure c’est d’avoir exactement ce que l’on souhaite. Je préfère passer du temps pour arriver au but et savoir mon client heureux. Très souvent il me le rend bien et n’est pas avare en superlatifs lorsqu’il a entre ses mains son ex-libris. Et ça mon cher Goran, c’est ce qu’il y a de plus kiffant dans ce boulot.
Mais pour en revenir sur le temps et la rapidité, il y a en gros, 2 types de demandes : ceux qui ont une idée très précise et viennent avec des images (comme vous), ça va assez vite et ceux qui me donnent beaucoup d’infos, pêle-mêle, ne sachant pas précisément ce qu’ils souhaitent ou ne voulant pas “brider” ma créativité si je reprends leurs termes. En général je trouve toujours un petit truc à prendre pour le travailler, le décliner, le faire éclore, sinon il suffit simplement d’un rapide échange de mails et une simple phrase peut suffire pour faire naître une idée.
Ce sont 2 approches différentes mais qui fonctionnent à tous les coups.

Que représente votre ex-libris ?

Les cordonniers sont les plus mal chaussés. Je n’en ai pas.

Souhaitez-vous rajouter quelque chose pour conclure ? Merci Morgane.

Merci 🙂

Qu’en pensez-vous de mon ex-libris ?

(45 commentaires)

  1. Ton Ex-Libris me plait beaucoup ! On voit bien le livre et le japon. J’ai été faire un tour sur le site : il y en a qui sont magnifiques dans les éditions limitées ou plus exactement qui correspondraient à mes goûts (ceux avec les baleines, l’église de campagne …). Je pense que je n’oserais pas faire sur mesure parce que je serais plutôt la cliente de deuxième type. Je ne sais pas trop ce que je voudrais, ni donner les infos qu’il faut.

    Aimé par 1 personne

      1. Malheureusement je déteste le whisky ^^ Et tous les alcools forts en général ! Je le sais car mon mari est un grand amateur de whisky en général, et de whisky japonais en particulier, alors j’ai été contrainte de m’y intéresser !!
        Cela dit, si tu as du Martini ou un porto je veux bien t’accompagner XD

        Aimé par 1 personne

      2. Justement, la première question que je me suis posé c’est : « C’est quoi cette bouteille de whisky ? »
        Tiens, je me suis dit que cela ressemblait d’ailleurs au format d’un whisky japonais. Ne connaissant pas le Suntory Hibiki, j’avais penché pour un Nikka…

        Il t’en reste donc du Suntory Hibiki…

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s