Martin Eden, de Jack London

Martin Eden, de Jack London (10/18) — ISBN-13 : 9782264024848 — 447 pages — 7,50 € — Genre : Pour l’amour des mots. ✮✮✮✮

martin-eden

Que ne ferait-on pas par amour ? Certains hommes sont prêts à tout pour conquérir le coeur d’une femme… Aussi, le chemin de Martin Eden ne sera pas des plus simples. Pourtant, ce dernier ne reculera devant aucun obstacle pour triompher de la belle Ruth. Et le cœur qui a fait chavirer celui de Martin Eden semble si inaccessible, comme un songe perdu à tout jamais. Si proche et si loin… Inaccessible !

Martin Eden est un jeune marin qui a arrêté l’école très tôt pour voguer sur les mers lointaines et les océans. L’alcool, les bagarres, les bastringues font partie de l’univers de Martin Eden. Pourtant, ce jeune bourlingueur à la fois rustre et grossier possède une âme et un cœur aussi grand et plein que ses poches et son ventre sont vides. La vie de marin n’est pas simple, alors les hommes oublient les rudesses de leur vie dans le calme d’un verre de whisky assommant. Ainsi, les poches et les chaussures trouées, Martin Eden bohème connaît très bien la dureté de la vie, mais il n’en est pas moins heureux.

En face, sur le versant inaccessible d’une société qui ignore la pauvreté et les difficultés du quotidien, se trouve la merveilleuse Ruth. Cette dernière est belle, douce et attentionnée, elle possède toutes les qualités qu’un homme peut espérer un jour trouver chez une femme. De plus, Ruth est riche, mais surtout instruite, elle a étudié au collège et à l’université. Le quotidien de ce jeune cœur innocent paraît simple, et pour Ruth tout semble facile et rien n’est impossible. Pourtant, il n’est pas évident de trouver l’amour lorsque l’on est corsetée par des traditions d’une société désuète, archaïque.

« – Oui, je ne suis pas un infirme, dit-il. Quand il le faut, je peux digérer des cailloux !… Mais pour le moment, j’ai de la dyspepsie ! La plus grande partie de ce que vous venez de dire, je n’ai pas pu le piger. Je ne suis pas entraîné, vous comprenez. J’aime les livres et la poésie et chaque fois que j’avais le temps, je lisais – mais ça ne m’a jamais fait réfléchir comme vous. Voilà pourquoi je ne peux pas en parler. Je suis comme un navigateur à la dérive, sur une mer inconnue, sans carte ni boussole. Maintenant je veux faire le point. Peut-être pourrez-vous m’aider… »

Un jour, Martin Eden tombera amoureux de la belle Ruth et pour la conquérir il ira s’instruire seul, armé seulement de son courage muni par son amour. À force de hargnes et de privations, Martin Eden finira par se trouver, se connaître et se dépasser. Un homme différent va apparaître, un homme qui va forcer son destin, un homme… Ce roman d’apprentissage, que certains pensent autobiographique, dresse le portrait d’un personnage qui découvre, pour l’amour d’une femme, l’art et l’écriture. Dès lors, rien ne pourra plus réfréner le désir créatif littéraire du héros. Plongé dans des livres qui vont nourrir et bercer son esprit, Martin Eden, à l’aide d’une œuvre littéraire qui marquera les époques, voudra lui aussi laisser une trace indélébile de son passage sur terre. Par conséquent, ce roman n’est pas seulement un livre qui raconte une histoire d’amour. Effectivement, ce dernier est aussi un essai sur les difficultés de l’écriture et sur l’amour de la lecture. De plus, Martin Eden aborde le thème de la réussite sociale. Comme vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé ce livre qui touche à des sujets qui me parlent, tel que celui du désir d’écrire. C’est un livre sur les illusions et les désillusions. Martin Eden est un très beau roman au goût doux amer.

Avant de conclure, il me faut dire merci à la charmante demoiselle qui m’a offert ce livre et qui n’aura rien à me pardonner, car j’ai aimé… (Trois petits poins).

Qui a déjà lu ce roman ? Qu’êtes-vous prêts à faire pour réussir dans l’écriture ?

(30 commentaires)

  1. encore un livre de ma jeunesse , je lui dois beaucoup à ce « Marin Eden » en particulier la lecture des autres titres de Jack London, en effet, dans mon enfance, pour moi les livres du grand nord avec des animaux c’était pour mes frères, à la lumière de ce qu’il explique dans Martin Eden j’ai voulu lire ses autres romans et j’ai apprécié sa sincérité. Ce qu’il y a de terrible, c’est que le suicide de son personnage principal précède de peu celui de Jack London..

    Aimé par 2 people

    1. Je ne lisais pas beaucoup dans ma jeunesse… D’ailleurs, sur plusieurs points je me suis reconnu dans ce Martin Éden… La mort du personnage est aussi une mort symbolique, car sa réussite finit par le changer quoi qu’il en dise et aussi par l’éloigner de tout ce qu’il avait autrefois désiré…

      J'aime

  2. Ai lu le grand nord, croc blanc, l’appel de la forêt… Je les ai lus enfant. J’adorais. Celui-ci, je ne le connais mais je vais sûrement le lire. Merci Goran pour ta chronique. Je vais aussi me pencher sur sa bio tiens…

    Aimé par 1 personne

  3. Je ne l’ai pas lu malheureusement, et après la lecture de ton billet, ainsi que celui de Moka 🙂 je me dis qu’il faut que je m’ y mette, cela a l’air tellement beau. Par contre, j’ avais lu L’ appel de la forêt, et j’avais été bien embarquée

    Aimé par 1 personne

  4. J’avais écouté une émission sur France Culture, l’intervenant parlait tellement bien de ce livre que je l’ai acheté… et laissé dans un coin. Il y a tant de coins à livres chez moi qu’il est facile de s’y perdre. Tu me redonnes fortement envie de le lire, d’abord le chercher, mais je suis actuellement sur d’autres livres penchée, dont le gros pavé La maison dans laquelle… Bonne soirée, Goran.

    Aimé par 1 personne

  5. La demoiselle en question découvre ce matin ton article et l’a lu, un peu fébrile, en se demandant si tu avais ou non apprécié ce roman qu’elle a tant aimé…
    Je suis ravie que tu aies enfin découvert ce titre et suis vraiment contente de l’avoir mis sur ton chemin…Ces livres-là se partagent avec les lecteurs « qui comptent » (et qui aiment les PS et les points de suspension. ^^)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s