Nocturne, de Xavier Villaurrutia

Nocturne de Xavier Villaurrutia ✮✮✮✮

villaurrutia

Tout cela que la nuit
dessine de sa main
obscure :
le plaisir qui révèle,
le vice qui dénude.

Tout cela que l’obscur
fait entendre avec le
dur choc de son silence :
les voix inattendues
que parfois il enflamme,
le hurlement du sang,
une rumeur de pas
égarés.

Tout ce que le silence
fait fuir de chaque chose :
la buée du désir,
la sueur de la terre,
et le parfum sans nom
de la peau.

Tout ce dont le désir
vient humecter mes lèvres :
la douceur souhaitée
d’un contact,
le savoureux savoir
de la salive.

Et tout ce que le songe
rend palpable :
les lèvres d’une plaie,
la forme d’une entrailles,
la fièvre d’une main
qui se risque.

Tout !
glisse dans chaque branche
de l’arbre de mes veines
vient caresser mes cuisses,
inonde mes oreilles,
habite mes yeux morts,
meurt à mes lèvres dures.

(10 commentaires)

      1. J’espère que tu vas l’aimer… Je voulais aussi t’informer que Réjean Ducharme a écrit un scénario de film : « Les bons débarras ». Je ne sais pas si tu l’as vu mais c’est bien. Je l’ai visionné il y a plusieurs années et j’en garde un bon souvenir.

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s