Pivot, Proust et moi

 

intero

À mon tour de répondre à ces questionnaires découverts sur le blog de Madame lit… J’espère que vous apprécierez mes réponses ! N’hésitez pas à les commenter !

QUESTIONNAIRE DE BERNARD PIVOT :

1. Votre mot préféré ?
Pivot : « Aujourd’hui » (avec une apostrophe au milieu).
Ma réponse : Liberté.
2. Le mot que vous détestez ?
Pivot : Un mauvais sentiment, décrit par un mauvais mot : « Concupiscence ».
Ma réponse : Haine.

3. Votre drogue favorite ?
Pivot : La lecture des journaux en général, et de L’Équipe, en particulier.
Ma réponse : La lecture.

4. Le son, le bruit que vous aimez ?
Pivot : Le son très discret des pages que je tourne en lisant un livre, ou le son aussi discret du stylo sur la feuille.
Ma réponse : Les rires.

5. Le son, le bruit que vous détestez ?
Pivot : Rien (Cette question a été oubliée lors de sa dernière émission Apostrophes)
Ma réponse : Les cris.

6. Votre juron, gros mot ou blasphème favori ?
Pivot : Oh ! Putain !, Oh ! putain !, Oh ! Putain ! (Toujours trois fois).
Ma réponse : Merde !

7. Homme ou femme pour illustrer un nouveau billet de banque ?
Pivot : Michel Bouquet dans L’Avare de Molière.
Ma réponse : Homer Jay Simpson.

8. Le métier que vous n’auriez pas aimé faire ?
Pivot : Président de France Télévisions ou directeur d’une chaîne du service public.
Ma réponse : Psychiatre.

9. La plante, l’arbre ou l’animal dans lequel vous aimeriez être réincarné ?
Pivot : J’aimerais bien être réincarné dans un cep de la Romanée Conti.
Ma réponse : Un olivier.

10. Si Dieu existe, qu’aimeriez-vous, après votre mort, l’entendre vous dire ?
Pivot : « Alors M. Pivot, (Oui parce que Dieu a d’abord parlé latin, hébreux, arabe, puis après il a parlé français. Maintenant il parle anglais, évidemment. Donc) Alors M. Pivot, how do you do ? Euh… Pas terrible… je… euh… I am sorry my God but I don’t speak English. Ah ! Mais c’est vrai vous ne parlez pas anglais. (Il parle français, évidemment, lui aussi…) Eh bien ! Vous avez toute l’éternité devant vous pour apprendre l’anglais. Et je vais vous donner un très bon professeur. S’il vous plaît, allez me chercher sir William. Shakespeare of course ! »
Ma réponse : Alors petit con, tu ne t’attendais pas à ça hein ?

QUESTIONNAIRE DE MARCEL PROUST :

1-Le principal trait de mon caractère.
Proust : Le besoin d’être aimé et, pour préciser, le besoin d’être caressé et gâté bien plus que le besoin d’être admiré.
Ma réponse : Ma force de caractère.

2 – La qualité que je préfère chez un homme.
Proust : Des charmes féminins.
Ma réponse : L’honnêteté.

3 – La qualité que je préfère chez une femme. 
Proust : Des vertus d’homme et la franchise dans la camaraderie.
Ma réponse : L’honnêteté.

4 – Ce que j’apprécie le plus chez mes amis.
Proust : D’être tendre pour moi, si leur personne est assez exquise pour donner un grand prix à leur tendresse.
Ma réponse : L’honnêteté.

5 – Mon principal défaut.
Proust : Ne pas savoir, ne pas pouvoir « vouloir ».
Ma réponse : Ma méfiance.

6 – Mon occupation préférée.
Proust : Aimer.
Ma réponse : Boire une bière à la terrasse d’un café en observant les gens qui passent ainsi que ceux qui m’entourent.

7 – Mon rêve de bonheur.
Proust : J’ai peur qu’il ne soit pas assez élevé, je n’ose pas le dire, j’ai peur de le détruire en le disant.
Ma réponse : Joker.

8 – Quel serait mon plus grand malheur ?
Proust : Ne pas avoir connu ma mère ni ma grand-mère.
Ma réponse : Ne pas savoir lire.

9 – Ce que je voudrais être.
Proust : Moi, comme les gens que j’admire me voudraient.
Ma réponse : Écrivain.

10 – Le pays où je désirerais vivre.
Proust : Celui où certaines choses que je voudrais se réaliseraient comme par un enchantement et où les tendresses seraient toujours partagées.
Ma réponse : Le Japon.

11 – La couleur que je préfère.
Proust : La beauté n’est pas dans les couleurs, mais dans leur harmonie.
Ma réponse : Le orange.

12 – La fleur que j’aime.
Proust : La sienne – et après, toutes.
Ma réponse : L’orchidée.

13 – L’oiseau que je préfère.
Proust : L’hirondelle.
Ma réponse : Je suis ornitophobe.

14 – Mes auteurs favoris en prose.
Proust : Aujourd’hui Anatole France et Pierre Loti.
Ma réponse :  Fiodor Dostoïevski, Albert Camus.

15 – Mes poètes préférés.
Proust : Baudelaire et Alfred de Vigny.
Ma réponse : Charles Bukowski, Arthur Rimbaud.

16 – Mes héros dans la fiction.
Proust : Hamlet.
Ma réponse : Oblomov.

17 – Mes héroïnes favorites dans la fiction.
Proust : Bérénice.
Ma réponse : Nastassia Philippovna.

18 – Mes compositeurs préférés.
Proust : Beethoven, Wagner, Schumann.
Ma réponse : Je ne connais pas assez la musique classique.

19 – Mes peintres favoris.
Proust : Léonard de Vinci, Rembrandt.
Ma réponse : Marc Chagall, Pablo Picasso, Claude Monet, Léonard de Vinci.

20 – Mes héros dans la vie réelle.
Proust : M. Darlu, M. Boutroux.
Ma réponse : Les humanitaires anonymes.

21 – Mes héroïnes dans l’histoire.
Proust : Cléopâtre.
Ma réponse : Les humanistes.

22 – Mes noms favoris.
Proust : Je n’en ai qu’un à la fois.
Ma réponse : Goran (oui je sais, ça fait un peu narcissique comme réponse, mais n’est-il pas chouette mon prénom ? 🙂 ).

23 – Ce que je déteste par-dessus tout.
Proust : Ce qu’il y a de mal en moi.
Ma réponse : La bêtise.

24 – Personnages historiques que je méprise le plus.
Proust : Je ne suis pas assez instruit.
Ma réponse : Hitler, Staline, etc.

25 – Le fait militaire que j’admire le plus.
Proust : Mon volontariat !
Ma réponse : Le débarquement en Normandie.

26 – La réforme que j’estime le plus.
Proust : Pas de réponse.
Ma réponse : La séparation de l’Église et de l’État.

27 – Le don de la nature que je voudrais avoir.
Proust : La volonté, et des séductions.
Ma réponse : Lire dans les pensées des gens.

28 – Comment j’aimerais mourir.
Proust : Meilleur – et aimé.
Ma réponse : Avec le sourire.

29 – État présent de mon esprit.
Proust : L’ennui d’avoir pensé à moi pour répondre à toutes ces questions.
Ma réponse : Nostalgique.

30 – Fautes qui m’inspirent le plus d’indulgence.
Proust : Celles que je comprends.
Ma réponse : Celles qui ne touche que ma personne.

31 – Ma devise.
Proust : J’aurais trop peur qu’elle ne me porte malheur.
Ma réponse : Sept fois à terre, huit fois debout (C’est un proverbe japonais).

(24 commentaires)

  1. Pas mal de pouvoir répondre à tout, j’ai essayé, mais le questionnaire de Proust dans les dernières questions a eu raison de ma bonne volonté.
    « ornitophobe »… ce doit t’être très dur de venir dans mon bocal 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s